1 et 2 centimes d’euros : par ici la monnaie

Petit débat médiatisé actuellement sur la valeur, le coût et l’utilisation des pièces de 1 et 2 centimes d’euro, et une interview sur le site challenge.fr de Christophe Beaux, PDG de la monnaie de Paris, qui a le mérite d’éclairer utilement sur la question, avec des réflexions pertinentes sur l’usure de certains billets versus la durabilité de la monnaie.

À l’heure où tout le monde commence, enfin, à s’interroger sainement sur le coût et la logique des choses, c’est finalement un sujet très pertinent sur la valeur de production réelle d’un outil avant qu’il devienne un moyen, porteur de sa propre et inaltérable valeur (faciale), et les conséquences de son usage qui participe à sa valorisation finale (voir la réflexion sur l’usage de la pièce de un cent). Il y a aussi une réflexion intéressante sur l’impact sur l’économie des plus faibles revenus, qui eux, se soucient sûrement de ces piécettes qui irritent les plus nantis.

Donc interview très intéressante sur le sujet, que je vous invite à lire avant les réunions de famille du week-end, afin d’éclairer le débat avec d’autres arguments que l’agacement de la petite pièce perdue au fond de la poche.

l’article du site challenge.fr : Pourquoi il ne faut pas supprimer les pièces de 1 et deux centimes d’euro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *