What else ?

Des soirs, on finit de bosser, et on sort prendre un petit pastis sur la terrasse. On mate les oiseaux virevolter (des martinets me souffle-t-on), et on se rappelle des ninjas furibonds en train de sautiller en se croisant et en se bastonnant avec des sabres en bois. C’était quoi déjà , cette série, sortie en vidéo cassette il y a 20 ans de cela, et qui avait un générique qui déchirait… ? Ah oui, Fuma no Kojiro ! Une oeuvre de Masami Kurumada, qui parlait d’une guerre entre les ninjas de deux clans, dont l’intrigue ne m’a pas laissé grand chose comme souvenirs… Par contre, des épisodes dessinés et animés par l’immense Shingo Araki, et des génériques dudit maître qui sont restés incrustés dans le fond de ma rétine. Ah, Asuka Musashi, et son refus de combattre, un héros nihiliste comme je les aime ! J’avais juste regretté à l’époque, que le premier duel entre Musashi et Kojiro ne soit pas aussi émouvant que dans le manga. Mais bon, quand je mate les génériques des OAV, je suis nostalgique d’un certain héroïsme macho qui n’a plus cours de nos jours.

C’était bien ces duels à mort entre samourais/ninjas testostéronisés.


Petite intro d’un animé, et enfin le générique Shout de Fuma no Kojiro

 Musashi Asuka versus Shura… Il pouvait pas perdre contre un gars qui a un uniforme rose, faut pas déconner ^^ – Ah, on me souffle dans l’oreillette que c’est la couleur des fleurs de cerisiers, au temps pour moi. J’adore le passage avec sa sœur, la thématique de la fratrie fatale sera reprise plus tard par Kurumada pour le jumeau graphique de Musashi, soit Ikki du Phénix et son frère Shun. « Musashi, serais-tu un guerrier sans larmes ? ». Imparable. Et merci à Araki pour ce beau moment d’animation, je me remettrai jamais de son décès.

Et pour finir le beau générique Don’t go Away… dont les paroles me rappellent un peu la galère actuelle des intermittents du spectacle… On est derrière vous les gars !