Un ange passe…

Je ne peux qu’adorer le titre de Coldplay, Hymn of the Weekend, car j’ai vécu exactement ce qui est raconté dans cette chanson. Si je me targue de posséder une véritable spiritualité, je suis trop libertaire pour m’en remettre aux codex simplistes des différentes religions qui composent notre horizon métaphysique. Mais une fois, à un moment crucial, j’ai fait/eu un rêve vraiment étrange et pénétrant, pour paraphraser le poème de Verlaine, qui m’a littéralement galvanisé.

When I was hurt, withered, dried up
You came to rain a flood

Elle m’a juste dit quelques mots… et encore maintenant, quand j’ai un moment de blues, ces paroles me donnent encore la force de me relever et d’avancer. Je n’ai malheureusement pas de certitudes, ou d’explications à fournir concernant cette expérience. Mais la chanson de Coldplay résume intégralement ce que j’ai ressenti et continue au jour le jour à ressentir.

Et le clip est un véritable petit bijou qui, contrairement à ce qui est induit par la polémique actuelle (récupération à des fins mercantiles d’une imagerie pour touristes de l’Inde), évoque la magnificence d’une culture à tout point de vue riche et chatoyante.