Lire Franz-Olivier Giesbert

Certains le détestent, beaucoup plus aiment sa plume, sa verve et ses opinions, et je suis sans complexe de ceux-là.

Rien que quelques lignes pour inviter à lire l’édito de Monsieur Giesbert, sur le site du point.fr de ce jour (26/09/13), thermomètre très lucide d’une France qui pratique la méthode Coué sans grande conviction. Et quel plaisir de retrouver l’allusion à la ligne Maginot, à mon sens parfaite représentation symbolique d’une mentalité française fantasmant et ne tirant jamais la leçon de sa théorie (fallacieuse) de l’immobilisme salvateur.

Être dans le monde ou ne pas être, telle est la question que la France se pose, sans arriver à corriger ses paralysantes contradictions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *