Problème de latence dans Wow : la solution VPN

Suite à mon dernier article sur Wow, dans lequel j’exprimais toute la frustration d’un client/usager complètement délaissé par ses fournisseurs de prestation (le FAI & l’organisation ludique), j’ai été tenté d’annuler mon abonnement et partir ailleurs. Cependant, après près de 10 années de jeu, arrêter ainsi équivalait à jeter aux orties tout le capital patiemment amassé. Par capital, j’entends le résultat de toutes les heures passées dans le jeu, me permettant tout de même de disposer d’un certain confort dans l’expérience ludique, et d’un nombre confortable de biens numériques acquis péniblement et qu’il serait fastidieux de recouvrer ailleurs.

Mais bon, avec une latence entre 200 et 2000 ms, le bénéfice du capital en question était tout de même relativisé voir victime d’une inflation plombant sa valeur réelle. Sur les forums de Blizzard, statu quo, avec une négation catégorique d’une quelconque responsabilité. Du coté de Free, c’est pareil sinon pire, avec des threads sur le sujet fermés de manière assez… particulière. Donc pas d’espoir à trouver du coté des deux mastodontes, qui s’observent et se pestent dessus sans bouger un millimètre de couenne.

Après plusieurs recherches, et tests, j’en suis arrivé à me résoudre à l’utilisation d’un VPN, acronyme qui dissimule l’expression Virtual Private Network (soit réseau privé virtuel). Ce type d’interconnexion est la base de beaucoup de stratégies malveillantes, car elle consiste à dissimuler son adresse ip en passant par un réseau intermédiaire qui « prête » à son utilisateur une toute nouvelle adresse. Les Sherlocks du numérique, lorsqu’ils tentent de remonter à la source d’un acte malveillant, en sont pour leurs frais, car la démarche est donc de demander au fournisseur du VPN les coordonnées de l’utilisateur incriminé. Pour ma part, bien entendu, il s’agit juste d’utiliser cette méthode pour que mon signal passe par un autre itinéraire que celui qu’il emprunte de ma box au serveur de Wow. Je rappelle au passage que les soucis viennent d’une dégradation du signal, Free et Blizzard se renvoyant la balle sur le sujet et sur leurs responsabilités… À mon sens, il y a d’ailleurs les bases de futures lois sur l’industrie numérique à établir d’urgence, notamment dans l’obligation de transparence sur les processus techniques mis en oeuvre dans la fourniture d’une prestation en ligne (mais c’est un autre sujet).

L’idée est donc de faire prendre à mon signal un petit détour, qui lui permettra de contourner le nœud dans lequel il se perd et se meurt (dans l’ordre). Le souci des VPN, c’est qu’il y a de tout, du bon comme du très mauvais, du gratuit comme du payant. Passant par une solution hébergée localement, il y a des risques de vulnérabilité potentielle quant à la sécurité du matériel de l’utilisateur. Après quelques recherches et prises d’information sur le sujet, j’ai acquis trois informations capitales me renforçant dans ma décision :

  1. Blizzard n’interdit pas l’utilisation de VPN : mais vu que de nombreux voleurs de compte et autres escrocs numériques utilisent ce type de méthode, la firme au nom glacial a pour politique de surveiller attentivement tout compte présentant ce type de connexion. J’ai pour ma part éclairé ma lanterne sur le sujet pour le coup, mais j’évoquerai la chose plus loin*. Pour conclure, j’invite le curieux potentiel à lire la réponse d’un modérateur du forum battle.net concernant l’utilisation de VPN (la phrase clé étant, je cite « […] nous ne faisons pas la chasse aux utilisateurs de VPN »).
  2. Il existe des VPN gratuits et de qualité, fournis par des pros, avec une assistance solide.
  3. Après plus de deux semaines sans changement, il ne fallait pas attendre une quelconque amélioration.

Je me suis donc mis en quête d’un service VPN fiable, et je suis tombé, après quelques avis et tests très positifs d’autres joueurs, sur une communauté à la fois sympathique, mais également avec un service d’assistance et d’accompagnement admirable, vpn4gamers. Par exemple, ce thread de leur forum, qui démontre comment et ô combien les admins de vpn4gamers sont investis dans leur prestation, qui je le rappelle, est gratuite.

Alors oui, il y a des bannissements (bans) suite à l’utilisation d’un VPN dans Wow, mais personnellement, je me suis dit que j’avais plus de chance d’expliquer à un service client ma situation et l’iniquité d’une quelconque exclusion, que d’attaquer Blizzard ou Free pour non fourniture de prestation. Il y a aussi des finesses à respecter scrupuleusement, concernant l’utilisation de l’Hôtel des ventes ou lors d’un échange avec un autre joueur in game. Apparemment, Blizzard surveille attentivement toute transaction faite derrière un VPN, ce qui est louable, étant donné les sempiternelles fraudes que le vol de compte entraine. Il ne faut donc pas utiliser l’HV (Hôtel de Ventes) et ne pas réaliser d’échanges entre joueurs.

Je me suis donc personnellement lancé dans l’entreprise, suite à une soirée passée à attendre toutes les 3 secondes que mon pianotement de touche soit suivi d’une action à l’écran, et je n’ai pas été déçu. Un peu de lecture sur le forum de vpn4gamers, qui comprend des didacticiels clairs et précis, une création de compte réalisée en 2-2, l’installation du logiciel en quelques secondes, et la satisfaction de rejouer avec une latence de 50 ms depuis quelques jours.

Du coup, pour optimiser encore mon expérience ludique, j’ai trouvé un petit logiciel qui me permet de faire taire ou d’empêcher tout parasitage de la connexion en arrière plan, Game Booster. Tous les détails sur Game Booster sur une page consacrée, ici ! Avec une maximisation de mes ressources de 41% annoncée, le jeu n’a jamais été aussi fluide… Et vu que mon épouse joue aussi à Wow et qu’elle continue de subir les lags (refusant presque superstitieusement l’usage d’un VPN – et surtout car c’est une addict de l’Hv), le plaisir du jeu n’a jamais été aussi grand ;-).

Encore merci à la communauté et aux maitres d’ouvrage de Vpn4gamers, qui solutionnent ce que des grosses organisations comme Free ou Blizzard se trouvent incapables de résoudre. C’est un peu ça l’esprit du web actuellement, des Davids providentielles contre des gros Goliaths paresseux.

En résumé :

  • un vpn de qualité avec une communauté et un forum francophone : vpn4gamers (IMPORTANT : Wow n’est qu’un des nombreux jeux en ligne dont vous pourrez améliorer l’accès). Je vous invite à lire l’avertissement en tête de page si vous êtes un joueur de Wow ; personnellement s’il y a un combat à mener, une interdiction d’utiliser son compte suite à l’utilisation d’un service non listé comme interdit dans les mentions légales est plus facile qu’une plainte pour défaut de prestation au niveau de la connexion. Mais ce n’est que mon point de vue. Par ailleurs, évitez simplement d’utiliser le service VPN pour toute transaction financière ou échange d’objet en ligne.
  • un logiciel bien pratique pour optimiser son expérience de jeu en faisant taire process et progammes en arrière-plan : Game Booster.

* j’ai vu mon compte immédiatement bloqué après l’utilisation du VPN, de la même manière que le compte de mon fils avait été bloqué lorsqu’il avait tenté de se connecter chez ses grands-parents. Apparemment, Blizzard associe automatiquement une IP précise au compte, et quand celle-ci change, il a pour process de verrouiller automatique son accès. J’ai donc dû me connecter à mon compte battle.net, répondre à ma question secrète, et changer mon mot de passe. Tout cela n’a pas été causé par l’utilisation du VPN, mais parce que le service alloue automatiquement une nouvelle et temporaire adresse ip. Après utilisation frénétique de la solution durant le WE, plus de souci passée cette phase d’identification.

2 réflexions au sujet de « Problème de latence dans Wow : la solution VPN »

    • C’est plutôt à moi de vous remercier, mon épouse a d’ailleurs franchi le pas hier soir, à sa plus grande satisfaction (et à force de me voir depuis quelques jours avec un grand sourire en jouant à Wow).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *