Expertise et compétences

Professionnel de la communication, mon expérience a été nourrie au contact des problématiques rencontrées depuis maintenant près de 15 ans dans ce métier. Autodidacte, habitué à me confronter à de nouveaux défis, j’ai assimilé de nombreuses compétences communicationnelles qui reposent essentiellement sur une capacité à analyser et solutionner des enjeux dont la communication est avant tout le levier.

Avec une très forte culture marketing, je ne peux imaginer ce métier sans l’adéquation de tout projet avec deux préoccupations essentielles : la pertinence et la faisabilité.

Par pertinence, j’entends la capacité à proposer l’alternative communicationnelle la mieux adaptée et la plus efficace. Si vous vendez des sonotones, l’urgence ne sera pas de créer une page facebook mais de trouver les médiums vous permettant de vous faire connaitre et entendre par votre cible de prédilection, qui sera peut-être davantage tournée vers des supports plus classiques. À l’inverse, si vous voulez diffusez votre nouveau jeu sur mobile, les opportunités numériques sembleront davantage en adéquation auprès d’un public féru de nouvelles technologie. L’idée n’est pas de penser la communication comme un spectacle ou du divertissement, mais avant tout de veiller à ce que votre message soit entendu par ceux à qui vous souhaitez vous adresser, et viser à ce qu’il reçoive à la fois une audience attentive qui suscitera dans l’idéal une adhésion, un intérêt ou au minimum une reconnaissance (de votre professionnalisme, de votre existence en tant qu’acteur sérieux du marché, etc.).

Par faisabilité, j’entends la réalité de votre projet confronté aux exigences budgétaires qu’il nécessite. Réaliser une publicité en presse n’a pas le même coût et les mêmes exigences qu’une petite bannière animée. Réaliser une campagne emailing nécessite de bien préparer le message, de le formater de manière optimale, mais aussi de l’envoyer aux bonnes personnes et dans de bonnes conditions. En résumé, tout projet communicationnel commence par des triviales questions financières, qu’il vaut mieux identifier en amont, afin de ne pas se rendre compte, en cours de route, qu’il sera impossible de finaliser l’opération, malgré les frais déjà investis.

Mon professionnalisme repose sur ces deux points précis, la pertinence et la faisabilité, qui nécessitent une vision solide et réaliste des opportunités du marché de la communication, dont le panorama réel peut sembler infini, mais qui en réalité se décompose en petites zones stratégiques. Des zones qu’il faut identifier, pour ensuite mettre en place des campagnes adaptées au coût maîtrisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *