Virgin Megastore : une fin émouvante

Message d'adieu de Virgin Megastore

Message d’adieu de Virgin Megastore

En ce moment je suis un peu sous l’eau, et j’ai un peu abandonné ce blog, mais l’actualité m’a remis soudainement les pendules à l’heure en découvrant dans ma boite mail la communication de Virgin Megastore, dont la liquidation vient d’être annoncée, délivrant un ultime message, magnifique et d’une incroyable élégance. Dans ce monde d’argent, d’actionnaires cupides à la recherche de la sempiternelle courbe ascendante de profit, il est agréable de voir ce type de communication qui rappelle l’importance de la culture dans un moment éminemment tragique… mais je n’oublie pas, à l’instar de beaucoup d’entre nous, tous les salariés qui vont se retrouver sur le carreau.

C’est malheureusement la culture de l’argent qui prédomine actuellement, et l’humanité, n’ayons pas peur des visions macro, n’a pas l’air très heureuse. Après la coupure de la tv publique en Grèce (de nouveau fonctionnelle today), la fin de Virgin fait résonner une forme de menace insidieuse, rappelant que l’accès à la connaissance, au foisonnement miraculeux qui nait de la créativité de l’homme, reste conditionné par la rentabilité et le profit. On me répondra qu’il ne faut pas confondre public et privé, mais dans le fond, c’est tout de même frappant de voir deux édifices aussi symboliques secoués (voire détruits) par la même logique capitaliste. La lente agonie de Virgin Megastore me laisse un goût amer, car je suis convaincu du potentiel de cette marque et surtout de la compétence des salariés à qui j’ai eu maintes fois affaire, et qui m’ont toujours surpris par leur implication et leur bon esprit. Je ne crache pas sur Amazon et autres supermarchés du produit culturel, mais j’adorais les petits cartons des vendeurs du Virgin Megastore de la rue Saint Ferréol à Marseille, qui étaient à la fois des repères précieux et des petites touches d’humanité. Qu’il n’y ait aucune possibilité de reprise, de rachat, ou autre raccommodage économique m’attriste profondément, en constatant au même moment l’entrée (ou la ré-entrée, au choix) en bourse de la Fnac… Avec un article édifiant du Monde sur la question, qui n’est pas pour rassurer…

le message de Virgin Megastore, reçu par mail ici : http://www.virgin-megastore.fr/m3news?m=9250004160004479382&c=21009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *